« Vrai ou faux ? » le micro-trottoir #Agir2024

Une série en 4 épisodes réalisée au Trocadéro pendant le live des Jeux en septembre 2021. Voici les transcriptions.

Vrai ou faux ? Il est très compliqué de faire du sport lorsqu’on a un handicap.

Épisode n°1

Réponse personne n°1 : « C’est vrai, la plupart des clubs de sport qu’on a en ville, c’est pour les personnes qui ne sont pas handicapées ».
Réponse personne n°2 : « Faux ! Faux ! Parce que j’en ai déjà fait, j’ai fait du basket avec des gens en fauteuil roulant ». « Même, nous aussi, on a dansé avec eux ».
Réponse de Sylvie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées : « Non non, il n’est absolument pas compliqué de faire du sport lorsqu’on a un handicap. Quelle que soit la situation de handicap, on peut faire du sport et je pense que nos champions nous l’ont montré ».
Réponse personne n°3 : « Effectivement ce n’est pas chose simple selon le niveau d’un handicap, mais rien n’est impossible. Moi je suis triathlète, donc je fais trois sports ».
Réponse personne n°4 : « Je pense qu’ils sont heureux de faire un sport et pouvoir faire un sport même avec leur handicap ».
Réponse personne n°5 : « Moi personnellement, je fais même de la boxe alors que je ne vois pas. Donc, non c’est totalement faux ».
Réponse personne n°6 : « Autant que chez les valides, le pourcentage ».

La réponse est « faux »
Le sport adapté (handicaps psychiques) et le parasport (handicaps physiques) permettent aux personnes en situation de handicap de pratiquer. Quasiment 1 personne en situation de handicap sur 2 pratique une activité sportive 1 fois par semaine. Sources : Etude THS Sofres pour la Fondation FDJ, avril 2015 ; Stratégie nationale Sports et Handicaps 2020-2024 (p. 11)

Vrai ou faux ? La loi dite « Loi Handicap » (reconnaissant notamment l’accès aux droits fondamentaux) a aujourd’hui 30 ans !

Épisode 2

Réponse personne n°1 : « Oui, ça doit être vrai, mais, à mon avis, elle ne doit pas être très évoluée, cette loi ».
Réponse personne n°2 : « Je pense que c’est arrivé vers les années 2000 ».
Réponse personne n°3 : « Vrai ? »
Réponse personne n°4 : « La loi Handicap a aujourd’hui 30 ans ? Je dirais faux ».
Réponse personne n°5 : « Je pense que c’est faux, je pense que c’est moins de 30 ans ».
Réponse personne n°6 : « 30 ans, ça fait beaucoup. Je crois que c’est 2005. Faux ».
Réponse personne n°7 : « Alors, la loi, elle a commencé… enfin, je crois qu’elle a été établie en 75 ».
Réponse Sylvie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées : « Alors, en fait, il y a plusieurs lois handicap. Il y a celle de 1987 qui a en effet 33 ans, et puis celle de 2005, la grande loi fondatrice sur le handicap qui a maintenant 17 ans ».

La réponse est « faux »
Elle date du 11 février 2005, soit il y a seulement 16 ans. Les deux mesures phares : la création de compensations (allocation notamment) et l’obligation d’accessibilité des lieux et service publics.

Vrai ou faux ? 40 % des Français sont porteurs de handicap.

Épisode 3

Réponse personne n°1 : « Moi, je pense que c’est vrai ».
Réponse personne n°2 : « Moi, je dis faux ».
Réponse personne n°3 : « Vu comme ça, j’allais dire le chiffre est gros, mais s’il est donné… Oui, vrai ».
Réponse Sylvie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées : « Non, c’est moins que ça. On a à peu près une dizaine de millions de Français avec des situations de handicap très variées ».
Réponse personne n°4 : « Si on prend tout dans sa globalité, je dirais oui ».
Réponse personne n°5 : « Personnellement, je pense que c’est plus que 40 % ».
Réponse personne n°6 : « Euh… Moi, je dirais vrai ».
Réponse personne n°7 : « Je ne pense pas, non. Ce n’est pas parce que ce n’est pas apparent…Non, non, non ».
Réponse personne n°8 : « Je dirais faux. Je dirais peut-être plus ».
Réponse personne n°9 : « C’est faux, ne n’est pas 40 %. Je pense que c’est plutôt quasiment 15 %, soit 12 millions de personnes à peu près ».

La réponse est « vrai » et « faux »
4 % de la population a un handicap visible.
20 % (soit 12 millions de Français) a un handicap de façon permanente.
Environ 40 % de Français sont porteurs de handicap, en prenant en compte les situations de handicap temporaire (blessures, etc…)
Ces chiffres recouvrent les personnes atteintes de déficiences motrices, auditives, visuelles ou mentales.
Sources : L’aide et l’action sociale en France, 2019, Ministère de la Santé et des Solidarités, « Handicaps et psychopathologies – En 29 notions » de Vincent Pagès.

Vrai ou faux ? 85 % des personnes en situation de handicap le deviennent après l’âge de 15 ans.

Épisode 4

Réponse personne n°1 : « Ça me paraît un chiffre énorme, 85 %. Moi, je crois que c’est faux ».
Réponse personne n°2 : « Le handicap le plus important, c’est plutôt à la naissance ».
Réponse personne n°3 : « Moi, je dirais vrai. Avec les accidents, les accidents de la vie, les choses comme ça ».
Réponse personne n°4 : « Moi, je dirais vrai. Il y a beaucoup de personnes qui racontent leur histoire et souvent c’est soit suite à un accident, suite à une maladie ».
Réponse de Sylvie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées : « C’est vrai qu’il y a très peu de handicap de naissance, alors que les gens pensent souvent que c’est de naissance ».
Réponse personne n°5 : « Moi, personnellement, c’est à partir de 15 ans en effet que ça s’est révélé pour la malvoyance, mais je pense que c’est vrai peut-être ».
Réponse personne n°6 : « Faux ! Ça me paraît trop ».

La réponse est « vrai »
C’est au cours de la vie que surviennent le plus souvent les handicaps à la suite d’accidents, traumatismes, maladies…
Source : Fondation Malakoff Humanis.

Vous connecter à votre espace personnel

Pour consulter les coordonnées de votre conseiller.

Vous authentifier

Nous rencontrer

Trouver l'agence la plus proche de vous.

Nous localiser

Ouvrir un compte en ligne

Rejoignez une banque coopérative engagée pour un monde plus durable et plus solidaire.

C’est parti !
Vous pourriez aussi être intéressé par…