Compte Epargne Logement

J’épargne et bénéficie d’un prêt à taux préférentiel

Avec le compte épargne logement (CEL), mon projet d’achat immobilier ou de travaux prend forme en douceur. Pour constituer mon apport personnel, je réalise un versement de 300 € minimum lors de l’ouverture puis à chaque fois que je le souhaite, en fonction de mes capacités (montant minimum des versements 75 € plafond du CEL : 15 300 € hors intérêts acquis éventuels).

Compte Epargne Logement

Les +

  • UNE DISPONIBILITÉ TOTALE
    Mon argent n'est pas bloqué : j'effectue des retraits sans perdre mes avantages. Je dois laisser cependant  un minimum de 300 € sur mon compte.
  • UN PRÊT IMMOBILIER
    Plus j'épargne, plus je peux obtenir un montant de prêt important ; ce montant est plafonné à 23 000 €(1).
  • UNE PRIME D’ÉTAT
    CEL ouvert avant le 1er janvier 2018 : en cas de prêt, l'État me verse une prime pouvant aller jusqu'à 1 144 €.
    CEL ouvert après le 1er janvier 2018 : le CEL n’ouvre plus droit à la prime d’État.

J’agis

l'essentiel

Le compte épargne logement est un compte d’épargne qui me permet, après une phase d’épargne de 18 mois minimum, de bénéficier d’un prêt immobilier à un taux préférentiel, pour réaliser mon projet d’achat de résidence principale ou secondaire, d’immobilier locatif ou de travaux d’aménagement.

Le taux de rémunération du CEL est de 0,25 % brut par an depuis le 1er février 2020. Ce taux, fixé par l'Etat, est susceptible de modification.

C’est pourquoi le taux du crédit accordé est calculé selon les intérêts acquis par niveau de taux, chaque niveau de taux d’épargne donnant un niveau de taux de crédit.

S’agissant d’un produit réglementé, je ne peux détenir qu’un seul CEL. En revanche, il m’est possible de cumuler les droits issus des Comptes Épargne Logement de mon conjoint, de mes ascendants, de mes descendants, de mes oncles et  tantes, de mes frères et sœurs, de mes neveux et nièces.
 

Zoom sur la fiscalité (2)  

Les intérêts sont soumis, lors de leur versement, au Prélèvement Forfaitaire Unique et non libératoire de 30 % (dont 17,2 % de prélèvements sociaux).

Ces intérêts seront ensuite portés sur ma déclaration de revenus pour être imposés soit à un taux forfaitaire de 12,8 %, soit au barème progressif de l'impôt sur le revenu si je choisis cette option lors du dépôt de ma déclaration.

Les cotisations sociales (17,2 %) sont prélevées lors de l'inscription en compte des intérêts de l'année (le 31 décembre).

(1) Sous réserve d’acceptation de votre demande de financement
(2) Selon fiscalité en vigueur au 1er janvier 2018. La réglementation est susceptible de modification à tout moment

Contactez-nous

Appeler le Crédit Coopératif

 
Du lundi au jeudi : 9h15-12h30 et 13h30-17h30,
Le vendredi : 9h15-12h30 et 13h30-16h30.

Composez directement le :

* Service & appel gratuits

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouver directement les coordonnées de votre conseiller en vous connectant sur votre espace client.