Astel, retour d’expérience de Jacqueline Jean

« Je crois que j’ai commencé à utiliser Astel il y a plus de 20 ans, c’était sur minitel ! J’ai abandonné la solution quelques temps. Il fallait communiquer des données par téléphone à l’époque, j’étais un peu réticente. Mais j’y suis revenue, constatant l’évolution sensible de l’outil, désormais beaucoup plus simple et sécurisé.
 
Je trouve aussi qu’il est mieux adapté aux besoins des indépendants alors qu’il avait été pensé à l’origine pour de grosses structures. Le travail de co-construction, via les clubs notamment, auxquels j’ai participé, a porté ses fruits. Les demandes des mandataires indépendants ont été suivies. Le logiciel est flexible, sans obligation d’avoir ses comptes au Crédit Coopératif. Je peux faire mes virements, débloquer de l’argent, c’est très souple et pratique. Bien sûr, il peut encore s’améliorer et j’ai bien quelques suggestions, mais les progrès ont été constants ces dernières années.
 
Il y a surtout une organisation solide derrière. L’assistance est très réactive, très rapide. On ne se trouve jamais dans la difficulté. »
 

Jacqueline Jean, mandataire judiciaire en charge de dix mesures – Responsable pédagogique des formations à l’AFFECT (Association Française de Formation et d’Étude des Curatelles et des Tutelles), utilisatrice Astel

Contactez-nous

Appeler le Crédit Coopératif

 
Pour être mis en relation avec une agence ou un centre d’affaires

composez directement le :

* Coût appel selon opérateur