Organisation du groupe

Né de la volonté du Crédit Coopératif et des mouvements qui le composent, le Groupe Crédit Coopératif fédère des établissements bancaires et financiers dont il organise la solidité financière, ainsi que des filiales métiers.
Il donne à ses clients et aux organisations qui les regroupent les moyens de co-construire des solutions efficaces et performantes et de les faire vivre dans le cadre d’une relation ternaire partenariale, stable et durable.
Le Crédit Coopératif, banque coopérative au statut de Banque Populaire, est une société-mère de BPCE son organe central, aux termes du Code Monétaire et Financier. Ses sociétaires sont ses clients, ils détiennent la totalité des droits de vote en assemblée.

 > Accéder au schéma de l’Organisation du Groupe Crédit Coopératif

Le groupe comporte :

2 réseaux bancaires :

 • Le Crédit Coopératif 

 • BTP Banque, Banque du Bâtiment et des Travaux Publics, sa filiale.


Une société de gestion de capitaux :

 • Ecofi Investissements, gère une gamme de produits très diversifiée, avec une compétence reconnue sur tous les secteurs et, en particulier en gestion éthique et solidaire.


Des filiales spécialisées : Crédit Coopératif Lease et Inter-Coop pour le crédit-bail immobilier, BTP Capital Investissement pour les interventions en fonds propres.

Le Crédit Coopératif développe d’autres prestations spécialisées : en ingénierie financière et transmission d’entreprise avec en particulier BTP Capital Conseil.

> Accéder à la Liste des Filiales


Des établissements proches de ses sociétaires sont également associés au Groupe Crédit Coopératif. Un établissement associé est un établissement de crédit dont le Crédit Coopératif assure le contrôle, la liquidité et la solvabilité aux termes d’un contrat d’association. 
Ces établissements associés interviennent avec une compétence sectorielle ou géographique, en garantie ou en crédit, certains dans le champ de la microfinance. D’autres exercent une activité bancaire comme la Banque Edel pour le mouvement E. Leclerc.

> Accéder à la Liste des Etablissements associés

Le Crédit Coopératif  compte également des participations dans de nombreuses structures.
Elles correspondent tout d’abord à des obligations ou contraintes statutaires, professionnelles, techniques (BPCE, Banque Populaire Développement, IFCIC…).  Elles comprennent également des « participations d’opportunité » ou à « caractère partenarial », correspondant à 19 % du portefeuille à fin 2013.
Ces participations à caractère partenarial sont le plus souvent des apports dans des structures d’économie sociale de finance solidaire, du logement social, des énergies renouvelables, de capital développement, ou encore de structures européennes dédiées.


Le Crédit Coopératif au sein du Groupe BPCE

> Accéder au schéma Le Crédit Coopératif dans le Groupe BPCE

Le Crédit Coopératif est une banque du Groupe BPCE et, en tant que Banque Populaire, l'une des maisons mères de BPCE. Il détient 1 % de son capital. BPCE est l’outil commun des Banques Populaires et des Caisses d’Épargne. Il est aussi leur organe central commun.

BPCE représente le Crédit Coopératif vis-à-vis des pouvoirs publics, garantit sa solvabilité et sa liquidité en contrepartie d’une fonction de contrôle.

Parmi les maisons mères de BPCE, seules la Casden BP et le Crédit Coopératif sont des banques nationales. Ce sont aussi les seules à être entrées dans le Groupe Banque Populaire, les conditions de leur entrée ayant été formalisées par la signature d’un protocole.

Aux termes de son protocole d’entrée dans le Groupe Banque Populaire, qui a été transféré à BPCE, est reconnue au Crédit Coopératif une mission nationale, notamment comme pôle d’excellence en matière d’économie sociale. Il y est prévu que le Crédit Coopératif et ses composantes gardent leur nom, leur enseigne commerciale, leur marque et leur identité propre, ainsi que leur autonomie de gestion, leur liberté d’engagement, leurs règles de fonctionnement et financières internes.

Le Crédit Coopératif a fait le choix d’entrer dans un groupe coopératif comme lui, décentralisé, où, dans l’exercice de ses droits et devoirs en tant que maison mère, il bénéficie d’une autonomie de décision et s’attache à l’application des principes coopératifs : il est attaché à rappeler que les banques de base sont la raison d’être des groupes qu’elles ont créés et doivent en rester les pilotes.


Être membre d’un grand groupe, c’est avoir accès à ses ressources, aux produits et services de ses filiales et partenaires.
C’est avoir accès à sa notation, ce qui permet d’abaisser les coûts de refinancement et donc d’améliorer les conditions de prêts. C’est la garantie pour les clients de disposer d’une gamme élargie de produits et services. C’est aussi participer à un dispositif de solidarité, qui est une charge ou un atout, selon les cas.
 

VOTRE BANQUE SUR INTERNET

Associations, entreprises :

Particuliers :

Personnes protégées

___________________________