Hist
oire

Le Groupe Crédit Coopératif a deux origines très anciennes : d’une part, la Banque coopérative des associations ouvrières (créée en 1893) et, d’autre part, la Caisse Centrale de Crédit Coopératif (créée par décret en 1938). L’une et l’autre étaient destinées à financer les coopératives de production et de consommateurs.

Jusqu’à la fin du XXe siècle, en effet, l’État favorisait souvent le financement à long terme des investissements via des institutions financières spécialisées comme la Caisse Centrale. Bien que contrôlée par l’État, elle était un établissement coopératif : ses emprunteurs étaient aussi ses propriétaires, pour la plupart des personnes morales de l’économie sociale.

Après la loi bancaire de 1984, le Crédit Coopératif a entamé une activité de banque à proprement parler. Autour des années 1988-1989, il a fait le choix de ne pas rester cantonné dans des activités de financement spécialisé et a décidé d’offrir des services bancaires à tous ses clients, de plus en plus nombreux et divers.

Le sociétariat a donc pris alors une réelle ampleur et la Déclaration de Principes (faire le lien vers déclaration de principes) de 1984 est venue souligner les principes coopératifs du Groupe (lien vers Partie Sociétaires), qui se traduisent par une organisation spécifique de sa gouvernance (sa vie coopérative se prolongeant dans une vie associative) et une logique de partenariats avec les mouvements qui organisent ses sociétaires.

Depuis 1989, le Crédit Coopératif mène ainsi une croissance organique sur des bases solides.

Quatre opérations de croissance externe sont aussi venues augmenter ses forces dans les années 1990 – GMF Banque, BTP Banque, Pommier Finindus et Banque de l’Entreprise –, lui donnant un nouveau périmètre d’action et permettant de doubler son chiffre d’affaires. En 1999, des accords ont été passés avec la SDR Nord–Pas-de-Calais et des engagements forts ont été pris dans des organismes solidaires, comme la Nef, l’Adie et la Caisse Solidaire du Nord–Pas-de-Calais. Ces opérations ont permis un ancrage régional plus fort et un renforcement de la présence du Groupe auprès des particuliers et des PME.

Durant cette phase de croissance, tout a été fait pour que les clients entrent dans la vie coopérative.

En 2002, compte tenu d’une réglementation bancaire rendant difficile la vie des établissements de taille moyenne isolés, le Groupe Crédit Coopératif a décidé de s’arrimer au Groupe Banque Populaire, un groupe coopératif comme lui, dont il est devenu l’une des maisons mères. La Caisse et la Banque ont alors fusionné dans le Crédit Coopératif, banque pleinement coopérative. En 2009, le rapprochement des organes centraux des réseaux coopératifs Banque Populaire et Caisses d’Épargne donne naissance à BPCE. Le Crédit Coopératif en devient naturellement une maison mère.

Le Groupe Crédit Coopératif, c’est plus de 120 ans d’action d’une coopérative bancaire au service d’une économie responsable.

VOTRE BANQUE SUR INTERNET

Associations, entreprises :

Particuliers :

Personnes protégées

___________________________